Éducation et diversité religieuse en Méditerranée occidentale

Aujourd’hui, nous voulons vous recommander le livre Éducation et diversité religieuse en Méditerranée occidentale récemment  publié  par le Conseil de l’Europe. L’ouvrage présente le rapport final du projet EDIR (Education et diversité religieuse en Méditerranée occidentale).  Ce projet est né de la collaboration de chercheurs de différents pays –parmi lesquelles des chaires UNESCO qui habituellement collaborent  avec l’OIDEL comme la Chaire UNESCO de La Rioja et la Chaire UNESCO de Bergame.

Le livre présente d’abord les résultats globaux de la recherche et donne beaucoup des indications sur la relation entre la religion et l’éducation, aussi bien que leurs influences mutuelles et les conséquences d’un mauvais équilibre entre ces deux réalités qui débouchent souvent sur l’hostilité ou le fanatisme.

La première étude de pays concerne l’Algérie et son approche nationale de la diversité concrètement dans le secondaire. Après une très bonne introduction à la réalité sociologique et historique de l’Algérie, les auteurs analysent les programmes d’enseignement islamique – le pays est officiellement musulman – et de son alternative. La recherche s’attarde également sur le rôle de l’enseignement de l’histoire nationale et ses implications sur la diversité religieuse dans l’éducation.

Le deuxième concerne l’Espagne et la gestion de la diversité religieuse dans le système éducatif espagnol. C’est très intéressant pour comprendre le cadre juridique constitutionnel et législatif relatif à l’enseignement et sa relation avec la religion.  Par la suite, la recherche aborde la relation entre l’Etat et les différences confessions religieuses pour permettre à tous les élèves de suivre un enseignement religieux en accord avec leurs croyances.

L’étude sur l’Italie essaie de montrer la relation entre la diversité religieuse et laïcité de l’Etat, la réalité italienne dans ce domaine étant spécialement intéressante en raison du rôle qu’a joué pendant beaucoup des années l’Église Catholique. La recherche s’occupe également des questions en relation avec l’importante augmentation des migrants de confessions religieuses non catholiques.

Finalement, la recherche sur le Maroc présente le contexte institutionnel marocain, sa nouvelle réforme éducative où la diversité religieuse joue un rôle de premier plan. La recherche enfin expose les modalités de reconnaissance du christianisme et du judaïsme par un Etat confessionnel musulman.education-et-diversit-religieuse-en-mditerrane-occidentale

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s