Début de la 115ème session du Comité des droits de l’homme: EPU sur l’Irak et droit à la vie

El Comité de Derechos Humanos ha celebrado su segunda semana de la 115a sesión en el Palais Wilson. En este artículo nos hemos centrado sobretodo en el UPR de Irak y en menor medida a la discusión sobre el derecho a la vida.

United Nations High Commissioner for Human Rights in Geneva .
United Nations High Commissioner for Human Rights in Geneva .

Durant la 115ème session du Comité des droits de l’homme au Palais Wilson, le Comité s’est réuni pour ajourner le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, spécifiquement sur l’article 6 qui traite du droit à la vie. De par la récente et constante prolifération d’armes nucléaires, ainsi que des conflits armés, et de la problématique de la peine de mort, le droit à la vie s’inscrit donc pleinement dans les thématiques actuelles.

Le cinquième rapport périodique de l’Irak a ensuite été discuté. Le chef de la délégation de l’Irak a ouvert la séance avec une introduction dans laquelle il a fait part de l’importance des droits de l’homme pour l’avancée de son pays. Néanmoins, ce pays traverse une période très difficile de son histoire, marquée par des guerres, une chute de régime et des occupations étrangères. La militarisation de l’Irak a eu, selon le chef des délégués, un fort impact sur les droits de l’homme. Depuis 2003, date de la chute du régime, beaucoup de changements ont été effectués et de nouvelles lois ont été établies pour garantir les droits de l’homme. Toutefois, ces dernières années ont été marquées par la présence de groupes terroristes extrémistes, auteurs des pires violations des droits de l’homme, comme par exemple des crimes contre l’humanité et la destruction de lieux de culte. Ces groupes terroristes, contrôlant entre autres une partie du pays en question, rendent difficile la gestion de cette nouvelle démocratie. Pour bâtir cette nouvelle société, le gouvernement s’appuie sur divers acteurs régionaux et internationaux, notamment les ONG qui sont encouragées à promouvoir davantage une culture des droits de l’homme en Irak et qui s’occupent sur le terrain de l’assistance aux victimes et aux réfugiés.

Malgré ces bonnes intentions, le Comité a souligné certaines limites persistantes. Pour commencer, bien que conscients de la situation grave du pays, le Comité a noté un rôle encore marginal des femmes dans la société, ce qui les rend plus vulnérables à la menace terroriste, tel que leur enlèvement, mariages forcés et toutes les autres formes de violence auxquelles elles sont exposées.

Les enfants sont aussi particulièrement vulnérables aux violences et au déplacement des populations. En effet, dans de telles situations, il est très difficile de leur fournir leurs besoins basiques, tel que l’éducation. Le Comité demande donc quelles sont les mesures de l’Irak pour améliorer la situation des enfants, avec un regard particulier pour l’accès à l’éducation, fondamentale pour poursuivre l’objectif d’une meilleure société démocratique.

Une autre préoccupation du Comité se porte sur la peine de mort et la torture. Ils ont souligné comme en temps de guerre, il est facile de succomber à la tentation d’utiliser des mesures extrêmes pour y faire face. En effet, pour justifier l’usage de la peine de mort, les délégués ont donné l’exemple d’un terroriste qui aurait tué trente-cinq enfants en une journée ; comment résister au désir de vengeance ? Néanmoins, le Comité leur a rappelé qu’il est fondamental de penser plus loin, pour le bien général de l’humanité. En ce qui concerne la torture, son inefficacité a été démontrée par le Comité. Sous la torture, une personne est capable de tout avouer, même les pires crimes, pour être ensuite incriminée ou même subir la peine de mort, pour ce qu’elle n’aurait peut-être pas commis.  Toutes formes de violence doivent donc être bannies.

Virginie Pache et Flavio Leoni

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s