Comité des droits de l’enfant – 80ème session

Le 20 novembre 1989 s’est conclu la Convention relative aux droits de l’enfant (CDE) rassemblant la ratification de 195 États sur 196. Afin de surveiller la mise en œuvre de ces droits, un Comité des droits de l’enfant a été créé. Il est composé de 18 experts indépendants venant des quatre coins du monde.

crch

Le Comité se rassemble trois fois par année pour des sessions de trois semaines au Palais Wilson à Genève. Lors de ces sessions, plusieurs pays sont invités à venir présenter leurs progrès en matière de droits de l’enfant. Préalablement, ils ont rédigé un rapport périodique que les experts ont examiné. Il s’agit alors pour la délégation de l’État concerné d’apporter des précisions et informations supplémentaires au rapport. Les séances sont organisées et sont gérées par madame la présidente Renate Winter. La parole est en premier lieu à la délégation qui commence par introduire sa politique. Puis la parole est aux experts. Ils font part de leurs doutes, leurs incompréhensions ou leurs constatations quant à ce que présente la délégation. De là démarre un dialogue, toujours minuté par la présidente. Le but de ces rencontres est d’évaluer l’application de la Convention et les efforts qu’il reste encore à fournir.

Le 14 janvier a débuté la 80ème session du Comité des droits de l’enfant, durant laquelle sont évalués le Bahreïn, la Belgique, la Guinée, l’Italie, le Japon, la République arabe syrienne et la République tchèque. Au long de ces séances, tous les sujets concernant la jeunesse sont touchés. La pauvreté, la santé, l’éducation, la participation, bref, que de thèmes interdépendants que le comité analyse en détails. En effet, l’éducation est fondamentale et en lui permettant une pleine réalisation, de nombreux problèmes peuvent être tempérés. C’est un terrain censé être neutre et donc censé déconstruire les stéréotypes et de cette manière préserver les enfants de discrimination, harcèlement ou encore ségrégation, en tant que victimes et auteurs. L’école doit apporter aussi une liberté de pensée, de conscience et de religion. Il est donc nécessaire de former les professionnels scolaires à ces problématiques, et les États le savent. Tous ont mis en place des projets de formations. Par exemple, le Bahreïn a créé un organe indépendant du ministère de l’éducation surveillant la qualité de l’enseignement en supervisant les compétences des enseignants et l’évolution personnelle des enfants. La Convention relative aux droits de l’enfant fait partie intégrante de son fonctionnement.

Qui dit bonne éducation dit probablement bonne profession et donc diminution de la pauvreté. Pour cela, il faut que l’école soit accessible à tous les niveaux socio-économiques. Les sept États mentionnés ci-dessus allouent tous des budgets de plus en plus élevés à ces effets, et reconnaissent l’importance de la mise en œuvre d’une éducation toujours meilleure.

Les États se consacrent également à instaurer une éducation particulière, celle aux droits de l’homme et de l’enfant. Pour atteindre cet objectif, il faut encore une fois prévoir des formations pour les personnes chargées d’enseignement. Ils encouragent la participation politique des jeunes en leur donnant écoute et parole. Par exemple, la Belgique, dans sa communauté flamande, a adopté un décret en 2015 organisant des cours de philosophie et de citoyenneté afin d’améliorer le vivre ensemble dans un milieu multiculturel. En se référant à la CDE, elle apprend à ses élèves de primaire à identifier des situations de transgression des droits.

Les sept pays évalués lors de cette octantième session sont tous félicités des efforts fournis depuis le précédent rapport, mais bénéficient tous des recommandations des experts afin d’aller toujours plus loin pour les enfants.

Claudia Silva

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s