L’école privée islamique favorise-t-elle le terrorisme ?

Image

Est-ce que l’école privée religieuse est moins liée à des individus civilisés, et plus spécifiquement, est-ce que l’école islamique éduque des individus plus à risque de côtoyer le terrorisme ? C’est ce qu’étudient D. Shakeel et P. Wolf.

Il faut en premier lieu faire la distinction entre traditionalisme et fondamentalisme ; les premiers sont moins enclins à être impliqués dans le terrorisme que les seconds.

Selon Wolf et Shakeel en 2003, seulement 5% du terrorisme avait pour motivation primordiale la religion. Le suicide terroriste est une réponse à une occupation étrangère plus qu’un produit fondamentalement islamiste. En Occident, ce terrorisme contemporain est bien sûr parfois source d’endoctrinement religieux et d’aliénation psychologique. Mais des gens finissent par joindre les champs de bataille et ces décisions individuelles peuvent être expliquées par des variables politiques et socio-économiques, endogènes, telles comme le sont la religion et la culture. Selon Bergen et Pandey (2005) : « tandis que les madrassas peuvent élever des fondamentalistes qui ont appris à réciter le Coran en arabe par cœur, ces écoles n’enseignent pas les compétences techniques ou linguistiques nécessaires pour être un terroriste efficace. » Sur 75 profils terroristes ayant pris l’Occident pour cible, seulement 9 ont suivi une éducation au sein d’une madrassa. Les efforts pour réduire le terrorisme en remplaçant les écoles religieuses par des écoles publiques pourrait être contre-productif. Les auteurs de l’article soutiennent que l’extrémisme religieux et l’extrémisme islamique récents sont un sous-produit du manque d’accès à une éducation religieuse de qualité, de l’entrave gouvernementale au choix scolaire et du manque de pluralisme dans l’enseignement public et pas nécessairement provoqués par la scolarisation religieuse. Cette analyse préliminaire suggère que les interventions sur le choix des écoles peuvent, à long terme, réduire l’incidence du terrorisme dans les sociétés occidentales.

Aux USA, les écoles catholiques ont prouvé une intégration réussie en société et celles-ci voient un nombre croissant d’élèves non-catholiques s’y inscrire, et produisent des résultats en termes de civisme égaux voire meilleurs que ceux des écoles publiques traditionnelles. Ce travail soutient que cela peut valoir aussi pour les écoles islamiques de l’Occident culturel. Le soutien de l’État aux écoles religieuses islamistes authentiques de l’Ouest pourrait fournir une instruction pour les jeunes musulmans plus fidèle à leur religion et moins critique de l’Occident car il serait transparent et soumis à l’examen public. Actuellement, la majorité des écoles islamiques aux USA sont gouvernées indépendamment de la mosquée locale.

Bien sûr, il existe des cas contredisant cette hypothèse. Mais si ce n’est pas simplement l’école publique qui a fait de vous un citoyen démocratique, ce n’est pas simplement l’école religieuse qui a fait du musulman un terroriste.

Claudia Silva

 

Pour plus de précisions, voici le lien de l’article intégral : http://www.uaedreform.org/does-private-islamic-schooling-promote-terrorism-an-analysis-of-the-educational-background-of-successful-american-homegrown-terrorists/

et pour en savoir encore plus:

https://oidel.wordpress.com/2018/11/05/the-contribution-of-muslim-education-to-the-american-society-a-study-by-charles-l-glenn/

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s